You are what you think | Maryam Palizgir (fr)

VOUS ETES CE QUE VOUS PENSEZ

Je suis une artiste plasticienne. J’ai étudié le graphisme à l’Université Alzahra de Téhéran. Je vis et travaille à Téhéran, en Iran.

La vérité est la suivante : j’ai toujours été à la recherche de mon identité et de réels liens avec les gens, un lien par lequel chacun transmet son identité personnelle. Cette identité n’est pas confinée à un contexte culturel ; au contraire elle décrit les caractéristiques propres à la personne, ses théories personnelles, et ses émotions sincères. Depuis mon enfance, j’essaie d’apprendre de nouvelles façons de communiquer avec ceux qui m’entourent. J’ai progressé cette idée au moyen de l’art ma vie durant.

Selon mon point de vue, le secret est que vous êtes ce que vous pensez. Vous devenez ce à quoi vous pensez.

Nous sommes mus par nos habitudes. On a tendance à suivre l’image mentale créée par nos parents, notre voisinage, notre ville et le coin du monde d’où l’on vient. Pour le meilleur ou pour le pire.

Mais loin s’en faut. Nous sommes tous pourvus d’un esprit qui nous appartient, capable d’imaginer la vie telle que nous la souhaitons. Commencez à imaginer votre vie telle que vous souhaitez. Créez une image dans votre tête et pensez à cette image avec persistance toute la journée. Croyez-y. Vous verrez que vos choix évoluent, en cohérence avec votre image. Vous ferez de petits pas en cette direction. Vous ferrez aussi face à des obstacles. Ne laissez pas ces obstacles vous faire renoncer. Si vous arrimez cette image de votre vie solidement dans vos pensées, vous viendrez à créer cette vie.

Parent, enfant, pays, culture, croyance, enseignant, ami, parrain, partenaire, artiste :

Quelle est notre identité ?
Est-elle définie par nous ? Par les autres ?
Est-elle permanente ?
Ou bien existe-t-elle seulement quand l’on décide de la définir ?
Sommes-nous nés avec une identité prédéterminée ou développe-t-on la dans le temps ?
Et si invité à partager votre identité, quelles facettes révèleriez-vous ? Ou cacheriez-vous ?
Qu’accepteriez-vous que le monde voit ?
Et qu’est-ce qui est trop privé pour le partager ?

Ayant intégré la calligraphie dans mon travail de graphiste, je suis particulièrement intéressée par l’usage des mots dans mes créations artistiques. Ainsi, j’ai assemblé une collection de citations et mots en interrogeant les gens en Iran et France sur leur identité, la question étant :

Qui pensez-vous être ?

IMG_4612

J’ai inscrit leurs réponses sur une couverture en formant des cercles concentriques comme symbole du Monde, avant que de tirer des fils de chaque mot et de les lier à un cerveau en terre cuite agissant comme le centre de la pensée humaine et des croyances. J’ai écrit ces citations en différentes langues : anglais, français, perse, occitan.

In Françoise Viloing's ceramist workshop, experimenting with clay
In Françoise Viloing’s ceramist workshop, experimenting with clay
in Françoise Viloing 's workshop
in Françoise Viloing ‘s workshop, ready to dry up for 5 days or so before being glazed and put in the kiln

J’ai trouvé en Lagamas une source incroyable d’inspiration. Alors que je prenais des photos, il m’est soudainement venu à l’esprit qu’il y a une différence énorme entre le ciel d’ici et celui de ma ville (Téhéran). Le ciel dans la vallée de l’Hérault est bleu et plein de nuages prenant des contours intéressants : malheureusement à Téhéran il n’y a pas de ciel bleu à cause de la pollution. C’est l’une des sources ayant motivé le motif en points autour des mots et phrases, comme un ciel moutonneux.

20141015_112630x

Ajideh en perse signifie coudre. Ajideh doozi signifie broder deux pièces de tissu prenant en sandwich une fine couche de coton. Ce type de broderie traditionnelle trouve ses racines dans les arts persans anciens. Historiquement, cette technique était plus généralement utilisée pour décorer des taies d’oreiller et des couvertures. Je trouve ces broderies traditionnelles attirantes et ai entrepris de reproduire ce travail d’aiguille au travers des mots et phrases que j’ai appliqués sur la couverture de coton que j’ai apporté de Téhéran.

Technique mixte (couverture en coton, fil, broderie, terre cuite)

P1000804 IMG_5736