Innovation

Notre approche de l’innovation

L’un des objectifs de TCAF est l’impact de l’art sur l’innovation, que nous voulons mieux comprendre et libérer.

1) Pourquoi l’innovation est importante
L’innovation est un sujet de plus en plus populaire. Cela est dû au contexte géopolitique actuel ainsi qu’à des préoccupations sociales et économiques plus vastes, telles que la faible productivité et les taux de chômage élevés.

De manière cruciale, la recherche montre que les emplois créatifs sont plus résistants à l’automatisation que les autres emplois, la co-localisation entre les secteurs créatifs et les industries innovantes et que les entreprises qui combinent des compétences scientifiques et artistiques obtiennent de meilleures performances. Pourtant, les détails de ces relations ne sont pas bien compris – le premier objectif principal de nos travaux de R&D sur ce sujet.

2) Créativité: du niveau individual au niveau sociétal
Si l’on veut comprendre comment l’art favorise la pensée novatrice, il faut aussi développer une meilleure compréhension de la nature de la créativité. La recherche insiste de plus en plus sur la créativité en tant qu’un «processus social enchâssé dans des contextes organisationnels et institutionnels» (DeFillippi, Grabher and Jones, 2007: 511). Cependant, il est encore nécessaire de mieux comprendre comment on peut maximiser la contribution de l’art aux écosystèmes innovants – le deuxième objectif de nos travaux de R & D sur ce sujet.

© TCAF

Projets en cours

À venir

Événements précédents

Dans le cadre de son but de mieux comprendre les rapports entre art et innovation et aussi d’exploiter le pouvoir de transformation de l’art à cet égard, TCAF organise et participé à plusieurs événements.

En 2015, l’un des dîners The Art of Conversation de TACF était axé sur l’idée du jeu (voir les articles here et here) et une autre sur la spontanéité (photographies ci-dessus et ci-dessous).

En 2017, en collaboration avec The Culture Capital Exchange et DataKind UK, TCAF a organisé Networked Data, une table ronde sur les données distribuées en rapport avec l’art et les défis de la collecte de preuves solides pour justifier son impact. La discussion visait à explorer de nouveaux moyens de coordonner et de définir la portée de ces recherches, en particulier dans le cadre de l’idée de connaissance distribuée. Nous avons eu le plaisir de recevoir la contribution de Robert Manchin, ancien secrétaire général par intérim de CAE.

© Roger Alarcon pour TCAF

© Roger Alarcon pour TCAF

Pour discuter d’une éventuelle collaboration, envoyez un courriel à Marianne Magnin, notre présidente du Conseil d’Administration.

Image d’en-tête © Roger Alarcon pour TCAF